Assister à l'Amateur Night à l'Apollo Theater (Harlem)

Surnommé le théâtre “où naissent les stars et où se bâtissent des légendes”, l’Apollo Theater est une institution dans le quartier de Harlem. Cette salle de spectacle mythique a eu un rôle décisif dans la diffusion des musiques Afro-Américaine comme le jazz, le blues, la soul, le swing, le bebop, le R&B, ou le gospel.

En particulier, la soirée “Amateur Night”, qui s’y déroule chaque mercredi depuis plus de 85 ans, a permis l’émergence de nombreux artistes célèbres. Ainsi, parmi les anciens participants à cette compétition, on trouve des noms prestigieux tels que Ella Fitzgerald (lauréate en 1934 à 15 ans), The Jackson 5, Luther Vandross, James Brown, Jimi Hendrix, ou plus récemment Lauryn Hill, Ne-Yo et Machine Gun Kelly. 

Vous pouvez aujourd’hui encore assister à l’Amateur Night. C’est une expérience vraiment amusante et peu onéreuse, en quelque sorte l’ancêtre des émissions de télé-crochet telles que Nouvelle Star, The Voice ou La France A Un Incroyable Talent.

Courte Histoire de l’Apollo
L’Apollo est un théâtre de taille moyenne (environ 1500 places assises), qui fut ouvert en 1914 sous le nom Hurtig & Seamon's New Burlesque Theater. A l’époque, il était uniquement réservé à une clientèle blanche.

Les choses changent au début des années 30 sous l’impulsion de deux facteurs. D’une part, l’interdiction du burlesque par le nouveau maire de New York, Fiorello La Guardia, qui entraîne la faillite du théâtre. D’autre part, le changement de démographie de Harlem, qui passe de 10% de noirs en 1910 à 70% en 1930, et qui oblige le propriétaire à changer de stratégie marketing. 

Après deux ans de fermeture et une rénovation des lieux, il rouvre le théâtre en Janvier 1934 sous le nom d’Apollo Theater. Celui-ci devient alors la première salle de spectacle de New York à autoriser des performances par des artistes noirs. C’est le début d’une révolution et, dans les décennies qui suivent, toutes les légendes de la musique Afro-Américaine iront se produire à l’Apollo.

Faire l’Expérience de l’Amateur Night Aujourd’hui
Le format de l’Amateur Night n’a pas tellement changé au cours des ans.

Chaque saison, il y a deux compétitions ouvertes à tous les amateurs, qu’ils soient chanteurs, danseurs, comédiens, magiciens, rappeurs, ou musiciens:

- La compétition “Child Star of Tomorrow”, réservée aux enfants de 5 à 17 ans.
- La compétition adultes, réservée aux plus de 18 ans.

Ceux qui souhaitent participer doivent envoyer une vidéo de leur performance à la production.

S’ils sont sélectionnés, ils pourront participer au premier tour de la compétition, directement sur la scène de l’Apollo.

Le public choisira alors les vainqueurs de chaque soirée, à l’applaudimètre. Ceux-ci pourront ensuite avancer au tour suivant, et ainsi de suite jusqu’à la finale (surnommée le Super Top Dog). Le vainqueur repartira alors avec 20 000$ pour la catégorie adulte, et 5 000$ dans la catégorie enfant.

L’Amateur Night est animé par un comédien (Capone à l’heure actuelle) qui fait office de chauffeur de salle. Il met beaucoup d’ambiance dans le théâtre, en enchaînant les blagues, en faisant danser le public et, surtout, en incitant tout le monde à participer activement. Même si vous êtes de nature réservée, vous serez gonflé à bloc quand débutera le show.

L’une des marques de fabrique de l’Amateur Night est la figure centrale du bourreau (“the executioner” ou “the hook”), un homme qui chasse les artistes hors de la scène s’ils se font huer. Il le fait de manière humoristique, en s’habillant avec un costume différent à chaque apparition et en parodiant des chanteurs célèbres comme Michael Jackson ou James Brown. Les gens rigolent bien quand cela arrive, si bien qu’ils peuvent être sans pitié dès qu’un artiste est ennuyeux ou mauvais.

Vu de France, cela peut choquer et sembler cruel. Je crois que pour un Américain, ce n’est pas le cas. La sévérité du public est vue comme un moyen de motiver les candidats, de les encourager à se surpasser et à obtenir le meilleur d’eux-même. Ceux qui ne sont pas assez bons sont simplement invités à s'entraîner davantage et à revenir quand ils se seront améliorés.

Cela dit, il faut noter qu’il n’est pas permis de huer les enfants, seulement les adultes. Aussi, il faut savoir que plus on avance dans la compétition, moins il y a d’artistes qui se font huer. C'est normal, puisqu’il ne reste plus que les meilleurs.

Le spectacle peut durer assez longtemps, de 19h30 à 22h environ, avec un court entracte au milieu durant lequel vous pourrez aller danser sur la scène. Ne vous gênez pas pour le faire, ça permet de se mettre à la place des milliers d’artistes qui ont foulé les planches de l’Apollo avant vous!

Il y a trois catégories de places en vente, avec des prix allant de 24$ à 36$. C’est plutôt abordable pour un spectacle à Manhattan.

Pour les demi finale et la finale, les prix sont un peu plus élevés (jusqu’à 47$ pour les meilleurs places).

Pour plus d’information et pour réserver: https://www.apollotheater.org

Comments

Popular posts from this blog

PDT - Please Don't Tell - A New York Speakeasy

Rose Bar au Gramercy Hotel (New York)

Barbès Brooklyn - Bar à New York